On parle souvent de la déforestation au brésil mais moins des chinois qui dévastent l’Afrique ou des forets primaires polonaises qui disparaissent discrètement. Bravo tout de même à L’oeil du 20h, de France 2, pour avoir pointé du doigt le désastre écologique des JO.

Mais allons encore plus proche de nous, et de notre quotidien. A Bordeaux on coupe quelques arbres, par ci par là, suite au bétonnage de la ville, en contre partie on replante des arbustes. En Corrèze on coupe des arbres, ils gênent ! voire le site de Reporterre.

arton14163-8da63      un_che_ne_centenaire_abattu_au_bord_de_la_d_54

Et à chaque coin de rue, voila ce qu’on peut apercevoir : « on leurs coupe la tête ça les rend plus fort, on élague, parce qu’on fait cela tous les ans, c’est comme ça ! »

20180305_133636    20180305_134000

20180305_134253

On maltraite sans cesse la nature à petite ou grande échelle, on martyrise la vie, ce qui essentiel au cycle de la vie.

Sans parler de certains agricultures ! Plus de rendement, moins d’ombre !!! Cela fait longtemps qu’il n’y a plus d’arbres pour séparer les champs, que les fossés boisés ont disparu. Et malgré le fait que l’agroforesterie procure plus de rendement, les habitudes perdures. Regarder le long des routes, comme tous les ans, quelques arbres, longeant les champs sont coupés, et jamais mais jamais replanter !

Pourtant c’est un arbre qui est sur les pièces de notre monnaie européenne, pourtant c’est un arbre qui est le pilier de la vie dans Avatar, essentiel a la vie présente et aux souvenirs d’avant. 

a05aa91c04951e8509f191760f953a70--avatar

Ce sont sous les arbres qu’on se met à l’ombre quand il fait trop chaud. Ce sont les arbres qui équilibrent l’énergie de la terre. Ce sont encore eux qui épongent les trop-pleins d’eau quand il pleut averse… Comme d’habe on fait tout à l'envers.

 Mais l’homme ne supporte pas que la nature le dépasse, ni en hauteur ni en longévité….

 Je vous invite a regarder autour de vous sur le chemin de l’école, de votre travail, en allant chercher le pain, vous constaterez que la déforestation commence au bout de la rue.