Avec Greta il semble que l’écologie soit devenu urgent et agressif, fini les compromis, faut agir ! C’est une enfant de 17 ans qui nous le rappel.. Pourquoi pas ! Mais avant elle, et encore aujourd’hui il y a un éco-guerrier qui lui a bien la tête sur les épaules, de l’expérience, de la réflexion, de la sensibilité et une vision constructive de la notion de l’écologie et du respect de l’environnement ! Plus discret, c’est le capitaine Watson. Pourquoi plus discret, car considéré hors la loi, il doit se cacher ! 

En fait de hors la loi, il traque les bateaux qui pêchent illégalement les baleines, les dauphins et  les thons dans des eaux où ils n’ont rien à faire. C’est un pirate comme il se définit lui même, un pirate qui défends les lois contre des lobbies et des états souverains qui ne les respectent pas.

Si Greta appel a se mobiliser et préparer une révolution, le capitaine Watson prône depuis longtemps la guerre.. écologique. Non seulement il la réclame mais met tout en oeuvre pour la mettre en place : flotte de bateaux, transport d’hommes et hors bords ultra rapide, équipage aguerri des attaques et de la défense en milieu marin.

51jd8ZbjkGL

Après avoir lu et adoré sa biographie, j’ai apprécié, l’été dernier, son manuel de l’éco-guerrier, EARTHFORCE. 

On y redécouvre son parcours, le contexte géopolitique et comment attaquer sans se faire prendre. La ruse y tiens un long passage, même un peu trop long à mon gout où il valorise la ruse à la limite du mensonge pour arriver à ces fins. Certes il a en face de lui des marins chasseurs de baleines prêt à tout, avec des armes pour y arriver, mais utiliser à ce point la duperie, on est presque dans le machiavélisme. Quoiqu’il son soit on dira que c’est pour la bonne cause, pour sauver les baleines !

Le mensonge est immoral alors que la duperie est stratégique !!!!!! mouai…

On est dans l’ambiance dés le début et c’est toujours d’actualité !

Aucun des engagements pris par les nations présentes au sommet de Rio en 1992 ne s’est concrétisé et malgré cela, ces mêmes nations se sont réunis dans cette même ville en 2012 et elles ont à nouveau prétendu résoudre les mêmes menaces qui chaque année pèsent plus lourdement sur l’environnement. A nouveau, rien n’a été fait.

N’est-ce pas les mêmes inactions qui conduisent Greta a être aussi énervée, en 2019 !

Et quand il dit rien, c’est rien ! Précurseur et visionnaire : Le Brésil est en passe de transformer ses vastes forets tropicales en exploitation bovines et en plantation de soja. (2015)

Je trouve de plus en plus d’adeptes de l’Animisme, de l’Orient en Occident. Notre vie d’humain est synonyme de bouger, grandir, s’animer physiquement et on pense aussi. On réfléchie, il y a de la spiritualité en nous, qu’on cultive ou pas. Et bien il en est de même pour un animal, un arbre… une pierre ! Et aussi un endroit ! Un lieu chargé d’histoire, tel qu’un lac, une foret. Je ne maitrise pas encore bien le sujet mais je ressent que l’idée est bonne.

La vie d’un humain a autant de valeur que celle d’un animal. La vie d’un animal a autant de valeur que c’elle d’une plante. La vie d’une plante a autant de valeur que la montagne ou le lac. p62

Ne vous y trompez pas, ce livre est surtout comme son nom l’indique, un manuel pour le combat. Vous y trouverez tous les détails pour combattre, défendre vos alliés, manier la discrétion et gérer l’imprévisibilité. Comment utiliser au mieux vas agents…

Tout ceci entremêlé de réflexions envers la nature et les humains qui nous entourent.

Un petit « manuel » à 7,70 euros, collection Babel.