Black Friday… Les magasins ont le droit de proposer des soldes très avantageuses, et ça tombe bien pur les consommateurs en mal de pouvoir d’achat ! On ne peut pas leur reprocher d’en profiter. Le problème comme pour le tourisme, c’est la masse et le volume, tourisme de masse et surconsommation. On est trop nombreux à vouloir tout en même temps.

2e69b8e71c905e7d3a740be00bedc5c7bd2408c9_xwh_1800x1199_xwh     648x415

Cette année ce fameux Black friday a été bien mis à mal. Symptôme d’une société qui se donne le moyens de vouloir changer. Les politiciens veulent l’interdire et à Bordeaux comme à Paris des manifestants, organisés et déterminés ont tout simplement bloqué les entrées des grands magasins tel que les Galerie Lafayette et la Fnac. Encore bloquer les commerçants qui ont bien du mal à survire. Mon premier reflex a été de penser que lorsqu’on on aura plus de magasins en ville, il n’y aura plus de ville ! Alors Amazon a lui aussi été la cible de centaine personnes venues exprimer leur mécontentement de cette société de surconsommation.

On ne peut blâmer ceux qui veulent profiter de promo pour faire des kdo à noël. Le terrain glissant est d’acheter juste pour acheter, profiter de solde avant de penser à l’utilité du produit. Et c’est bien  nous les humains occidentaux, envahis par une américanisation mal saine, sommes en train de dériver. 

On en s’intéresse plus à l’utilité du produit, omnibulé par « la promo ».

Un peu de sobriété heureuse nous fera du bien, car la meilleure économie qu’on puisse faire, en ces périodes de recherche de pouvoir d’achat, est de regarder chez soi, se rendre compte qu’on a tout, et que se passer « d’un deuxième », ou d’un « à la mode », « plus récent », est en fait plus inutile donc… cher par principe.

Comme pour les objets connectés dont on nous à promis que c’était l’avenir. Commander son chauffage de son boulot, par téléphone ! On sait bien qu’aujourd’hui, c’est inutile et pas très écolo. j’entends par là qu’on sait tous que les conséquences de l’utilisation de logiciel à outrance n’est pas bon pour l’équilibre de la planète, tout comme les bateaux de croisière qui stationnent dans les grande ville.

La course au low cost n’est bonne pour personne. Cautionner des ventes excessives de produits fabriqués ailleurs c’est cautionner l’exploitation d’humain, c’est cautionner un système pervers qui ne fait que profiter à ceux du haut de la pyramide.

l-acces-a-l-apple-store     l-acces-aux-galeries

Les jeunes et moins jeunes, ne veulent plus de ça et le font savoir dans les rues. Nous ne sommes plus dans ce que j’ai vécu, contre la consommation de masse, allons jardiner son jardin. Il y a comme un vent de rébellion. Cela ce traduit chez nous par les gilets jaunes, mais aussi partout dans le monde.

Sommes nous devant un changement de société, tel que beaucoup d’écrivains et de philosophes en parlent depuis 10 ans. Je pense que oui, mais en théorie tout changement passe par une crise. Des écrivains économistes réputés avertissent d’un effondrement du capitalisme, en commençant par ce qui s’annonce prochainement, l’effondrement de la bulle spéculative immobilière…

On redistribue les cartes… !?

A lire Sud ouest  Block friday à Bordeaux : l’Apple store et les Galeries Lafayette bloqués

A ré-ecouter, les informés, de France info, vendredi 29 au soir. Surtout la fin.