Encore une belle émission sur les ondes de RIG... lundi de 18h30 à 19h, rediffusion mardi à 11h15, Parlons nature, avec Sabrina. On fera un bilan de l’année 2018, et un point sur le salon du livre, Lire la nature, les 19 et 20 janvier à Paris. Ce sera aussi peut être l’une des dernières de mes émissions.... 

logo-rig-2017-rond   32_PARLONSNATURE4-01

Au programme de cette émission du 14 janvier. 

Mon bilan 2018 concernant l’environnement dans le sens large du terme, sera consacré aux deux hommes de l’année ! Pour le pire comme pour le meilleur ! Hommage à Nicolas Hulot. Loin de sa contrée natale et de sa fondation, il s’est laissé tenter par les sirènes du pouvoir. Quoi de plus naturel, être au gouvernement pour donner ses avis, ses conseilles et essayer de faire avancer les choses en fonction de ces convictions pour un monde plus vert. Il a eu le courage d’y aller, et surtout le courage d‘en repartir ! Prémices des actions des Gilets Jaunes, quand le haut de la pyramide n'est plus du tout, mais plus du tout, raccord avec la base ! La base c’est à dire les volontés, les envies et le quotidien de ce qu’on appel le peuple. En partie, la ressource économique de se pays, ce qui vont bosser et qui ne gagnent plus d'argent en contre partie, au profit des dirigeants devenus milliardaires ! 

Nicolas Hulot a fait des compromis entre ces convictions, les contraintes budgétaires, les pressions des lobbies via les hommes de pouvoir. A l'intérieure meme du pouvoir, il a du concilier les hiérarchies, les accords passés et la volonté d’aller de l’avant dans un axe de défense de l'environnement. Trop c’est trop, il s’y est perdu, et au lieu de sombrer, il a quitter le navire. Prendre la décision de partir dignement, par choix idéologique, pour revenir à moins de pouvoir, moins de pressions médiatiques, de reproches et de critiques en tout genre, pour être plus efficace. Coup de chapeau ! 

Mon deuxième homme de l’année, et Jair Bolsonaro, nouveau président du Brésil ! Depuis le temps que nous, les occidentaux pleurons de voire disparaître les arbres dans cette région, séchons nos larmes et prions pour les Orang-outans... En dehors de son orientation politique d'extrême droite, c’est la défense des lobbies, qui est la direction à tenir, comme Trump, Viva la déforestation ! Entre la chine qui achète l'Afrique pour en récupérer, entre autre, tous les arbres, avec le Brésil, ce sont les poumons de l'équateur qui vont disparaître. Alors quand on me dit qu’il faut rouler moins vite pour sauver la planète ! Mort De Rire, comme disent les jeunes ! 

 L’année 2018 a discrètement été aussi l’année de deux minerais ! Le charbon et l’or ! 

Le charbon sera aussi à l’honneur en 2019. Rien de nouveau depuis des décennies, le charbon, source d'énergie la moins cher du monde, produit quasiment toute l'énergie dont la population a besoin. Les usines à charbon sont les plus polluantes et les plus utilisées par l'Allemagne, la Pologne, la Chine, les Etats-unies, la Russie... Tout le mode quoi ! Alors quand on me dit de rouler moins vite pour sauver la planète... !!!! Autre article concernant le bilan 2018 : E-RSE

On pourrais en parler de heures, aussi, concernant la ruée vers l’or de nos bons vieux westerns... L’année 2018 a aussi relancer la course à l’or en Guyane par la France à la Montagne d’or ! Et oui ! Nous ! Enfin ceux qui nous gouvernent ... D'où l’idée d’un Référendum Citoyen ! Une idée qui me semble intéressante, à priori... 

C’est ce fossé entre les choix des politiques, des hommes de pouvoir des grandes puissances économiques, et le désir de la population qui est de plus en plus grand, à tel point que nous les 99% sommes frustrés et finissons par être énervés ! 

Idem pour la gestion des déchets, qui a été une priorité en 2018. La gestion mondiale des déchet est un échec total ! L'Inde et la chine s’en fiche un peu ! Et nous on en est encore a se demander si c’est la poubelle jaune ou la verte parce que c’est diffèrent dans chaque communes ! Par contre les taxes, elles sont bien uniformes et toujours tirées vers le haut ! 

Arrêtons de nous culpabiliser et de nous surtaxer pour de faux prétextes. 

Apres la pause musicale je vous parlerais du Salon du livre de Paris, au Musée de la chasse et de la nature, au Marais !! Intriguant ! Si vous ne pouvez pas y aller, cela pourra peut être vous inspirer pour acheter certains livres. Ce salon s’intitule : Lire la nature, et je compte bien y aller. En me renseignant j’ai découvert les prouesses environnementales de François et Jacqueline Sommer ! Avant-gardistes concernant une chasse raisonnée, la défense de la biodiversité... 

CP_LIRE_NATURE_2019

 FRANÇOIS ET JACQUELINE SOMMER Chasseur, pionnier de l’aviation, de la chasse photographique et de l’écologie, François Sommer (1904-1973) est aussi résistant, mécène, collectionneur et écrivain. Ce destin hors du commun traverse les trois premiers quarts du xxe siècle, il croise celui d’autres personnalités exceptionnelles (de Gaulle, Malraux, Pompidou, Hemingway, etc.). François Sommer s’attache aux grandes causes humanistes et aux préoccupations sociales de son temps. Ainsi, il joue un rôle de premier plan dans la Résistance, met en œuvre l’intéressement des employés dans son entreprise dès 1959... Favorable à la pratique d’une chasse raisonnée (il est l’inventeur du plan de chasse) il réintroduit dans leur milieu naturel d’origine des espèces disparues ou en voie de disparition. Il contribue à la prise de conscience de la nécessité de créer un ministère de l’environnement (1971). Avec la journaliste Jacqueline Le Roy des Barres (1913-1993) épousée en 1949, il crée en 1964 la fondation dite La Maison de la Chasse et dela Nature. Par décret du 10 décembre 2013, celle-ci prend le nom de son fondateur et devient Fondation François Sommer pour la chasse et la nature. 

Sera mis à l’honneur Satish Kumar pour son dernier livre : Pour une écologie spirituelle ! nous y voilà ! L'essence meme de ce blog (l’Ecosophie) et de mes convictions ! Dans cette ouvrage, il fait le lien entre la société, la Terre et son âme... Tout un programme ! Qui est il ? Une interview intéressante ici.

Le dernier livre de Satish Kumar « Pour une écologie spirituelle », développe la nécessité de concevoir l’écologie comme une construction globale qui suppose que l’homme milite activement et simultanément pour l’éveil de l’âme, la protection de la nature et une société juste.« Si la terre est mon extérieur, l’âme est mon intérieur… Quand je me sens bien à l’intérieur, je me sens bien à l’extérieur. Je suis en bons termes avec mes semblables… En associant à la terre, l’âme et la société, nous souhaitons montrer à quels points les éléments essentiels sont liés, interconnectés et interdépendants. Ensemble ils forment une trinité novatrice qui célèbre la perfection de la vie sous ses innombrables formes. » Satish Kumar – Pour une écologie spirituelle.

303

Je ne connaissais ni les Sommer, ni Satish.... On découvre tant de chose par les hasards de la vie, lorsqu’on prend le temps de regarder et d'apprécier, lorsqu’on est curieux. 

Prendre le temps de vivre ces moments ! Voilà donc ce qui s’annonce pour ma part en cette année 2019. Comme aurais dit Pythagore, l'enseignement n’est rien si on néglige de vivre l'expérience. Pour sortir de mes livres j’ai créé ce blog, puis fait de la radio. En cette année, 2019 je vais aller vivre l'expérience... en commençant par ce salon du livre à Paris, puis en Italie du sud justement sur les traces spirituelles de Pythagore, en août sur le chemin de Compostelle, en fin d’année, visiter une forêt d’arbres géants, retourner en Bretagne me ressourcer et découvrir l'Islande... entre le froid de l’aire et les sources chaudes... 

 Quant à mon projet de livre, il prends forme, Pour toutes ces raisons et d’autres, je passerais moins de temps à la radio. 

 Je vous souhaite à vous tous une bonne année, prenez le temps de vivre votre vie.