Crise des gilets jaunes, les clients sont gênés dans leurs courses de Noël !

img_1319-3949326

 

Mais Noël n’est pas la fête de la consommation, et encore moins de la surconsommation ! Acheter plus pour faire plaisir aux autres et inconsciemment se valoriser auprès des autres, amis et famille ! La sobriété heureuse est d’offrir ce qu’on peut, sans passer tous ces samedis a faire les courses de Noël dont le système économique marchand (capitalisme) se régale et nous appauvri.

La sobriété heureuse est d’acheter le minium ou même de recycler. Comme ce qu’on met en valeur dans les entreprises, le savoir-être et non...  le savoir-acheter. Etre avant tout soi-même, passer un moment en famille, avec des amis ou seul chez soi tranquillement pour ces traditions chrétiennes de fin d’année !

Le christianisme nous a ré-inventé Jésus pour nous faire oublier et être déconnecté du retour du soleil qui commence son chemin dans le ciel dans l’autre sens. Puis Coca cola nous a inventé le Père-Noël pour consommer.

Se rattacher à la nature est ce qu’on peut faire de plus approprié pour ces sois disant fêtes de fin d’année. 

Pour cela acheter un bonnet qui vous protège des mauvaise ondes ! Un livre qui vous rapproche de vous même au travers la nature et vous oblige à tout arrêter une heure ou deux dans la journée pour lire, lire, lire… !

Voila tout ce que m’inspire cette crise sociale des gilets jaunes ! Des gens se font avoir par un système et ont des fins de mois qui commencent le 10, d’autres voudraient acheter, acheter et encore acheter dans les grands magasins des grandes villes ! 

Acheter avec parcimonie. 

66b6c3e031ec4ae0d10268f7b4e70a090067a6ac

 Au moins un point commun avec la marche pour le climat : Changeons le système pas le climat !

 Un bon debut de reflexion : « Hier, j'étais intelligent et je voulais changer le monde. Aujourd'hui, je suis sage et je me change moi-même. » Rûmi