Notre environnement est constamment attaqué par des produits nocifs utilisés depuis longtemps. On vide la terre de de ces nutriments naturelles, et on achète des produits de remplacement issu de laboratoire.
On le sait tous, jardiniers agriculteurs maires, politiciens, villageois... Depuis plusieurs années, chacun veux combattre ce fléau à son échelle pour le bien de tous. La disparition des abeilles est une preuve flagrante que c’est presque trop tard.

Alors dans un grand  débat avec Hulot en tête pour arrêter la diffusion du glyphosate dans nos campagnes, ce que chacun croyait deja établi, et bien... la loi dit : c’est légal et pas si dangereux que ça ! Continuer de l'utiliser, on verra bien dans 3 ans !

Cliché 2018-06-05 10-38-23


On se moque bien de nous !

Je ne suis pas agricultures, alors j’ai demandé l’avis d’une personne qui le vie sur le terrain et dont ces parents ont longtemps étaient un peu maraîcher et surtout vignerons.

“C’est impossible de remplacer le glyphosate par autre chose ! On s’y habitué et pour avoir du rendement on est obligé de l'utiliser. Il n’y a pas sur le marché de produit équivalent. Il faut au moins 3 ans pour qu’on trouve un substitue.

Pourquoi toujours produire plus !?

Parce que les gens veulent tout et à disposition. Les gens veulent de beaux légumes calibrées et jolies et en toute saison. On est de plus en plus nombreux à vouloir tout et tout le temps et de suite.”

Au bout du bout, c’est donc bien le consommateur (vous et moi) qui demandons ces exigence de quantité, qualité et en plus pas cher !

Soit, pourtant on pourrais à notre tour demander à ce que ces gens qui ont été élue écoutent un peu plus la pollution que leur intérêt politico financier. Mais cela, il semble que c’est utopique et que c’est le fondement meme d’une pseudo démocratie ! Ce que HERVÉ KEMPF, du site de Reporterre, appel à juste titre une Oligarchie.

Car le glyphosate est en fait la partie visible de l’iceberg ! En effet, la meme semaine, ont été voté... aucunes lois aidant les conditions des animaux ! C'était promis aux électeurs, et mis au placard au profit des lobbies.

Encore une fois, on nous impose de l'Europe que ce qui est utile aux principe politico financier et on prends bien soins d'écarter nos demandes de bien être animal ... et végétal, et d’aider une agriculture alternative : bio, déméter, permaculture, agroforesterie...!?

On vas donc continuer à broyer vivant tous les poussins mâles, mettre des poules sur des espace ou elle ne peuvent pas s'asseoir, n'avoir aucune visibilité de ce qu’il se passe dans les abattoirs, aucune amélioration du transport des animaux vivants, castrer a vifs les petits cochons, la majorité des députés ont voté contre l’etourdissement des animaux avant abattage...

On pourrai élargir notre champs de vision et parler aussi de l nouvelle réglementation concernant la construction des bâtiments ! ils ont été simplifier ! donc aucune contraintes environnementales, continuons allègrement a faire : béton, laine de verre, verrière et bloc clim...

Triste choix.