Il fait chaud !
Nooonnn, je ne vais pas encore vous rappeler les consignes basiques pour se protéger de la chaleur. Je vais vous proposer de lire un livre : Tout peut changer, capitalisme et changement climatique, de Naomi Klein.
Fermer les volets, mangez léger, portez quelques vêtements amples et en coton, trouvez un fauteuil ou vous serez au calme et avec un brin de lumière... ou le mieux est a l’ombre dans le jardin. Prenez un verre d’eau et un livre ..
Vous en aurez pour tout l'été car il fait plus de 500 pages ! Donc il peut bien faire chaud vous voila équipé !

Cliché 2017-06-20 15-38-39


Que raconte donc ce gros pavé de 500 pages ? Et bien pas mal de chose ! Et c’est pour cela que ce livre c’est aussi bien vendu.
Il offre un panorama de tout ce qui se pratique de près ou de loin concernant l'environnement dans votre jardin comme ailleurs. Des analyses croisées concernant les politiques mondiales et l’hypocrisie qui y règne concernant l'environnement. Comme on s’en doute l’auteur dénonce des magouilles ou les plus riches s'enrichissent et les pauvres s'appauvrissent, rien de nouveau sauf que l'auteur a été au bout du bout des analyses en prenant tout en compte !

Sur la forme il faut savoir prendre un peu de recul car son écriture est alarmiste, anxiogène et catastrophisme a souhait. Politisée clairement très a gauche dans cet ouvrage, Naomi Klein fait la promotion du bio et du local pour sauver l'humanité....

En dehors du style, les analyses géopolitiques et de ce capitalisme a outrance sont très bien faites, documentées et meme souvent présentées de manière neutre.

C’est un état des lieux alors que Trump et Macron n'étaient pas élus, un regard interne sur nos pratiques de consommation et de logique mercantile. Pour l'actualiser il suffit d’enlever les “si” et de démultiplier les leviers de la finance.

Mais ... ne soyons pas pessimistes a une fin du monde proche... Car un autre s’en relèvera.
Les animaux et les plantes sont deja en train de s’adapter alors que nous, on persiste a planter du maïs là ou il n y a plus d’eau, mettre des fleurs tout aussi gourmandes en eau dans nos jardins, rouler en voiture noire et se plaindre qu’il faut chaud malgré la clim a fond !.. On persiste a garder nos habitudes, pire on coupe la branche sur la quelle on est alors que tant de solutions existent... a porter de main, le bon sens est en nous.