Dans le cadre de ma formation théorique “Qualité Sécurité Environnement”, au cesi de Blanquefort  (qualification de niveau 2) j’ai le grand plaisir de faire ma formation pratique avec le chef jesus, a Cuis’in les ateliers -Sarl.
Par rapport a ces activités de radio sur France bleu gironde, de cuisinier et d’organisateur de Bordeaux So Good, nous avons visité Pomona passion froid. Créé en 1912, le Groupe Pomona est aujourd’hui le leader national de la distribution livrée de produits destinés aux professionnels de la restauration hors domicile et du commerce alimentaire de proximité.
A 10 mn de Bordeaux, a Tresses, c’est un gigantesque entrepôt où les 3/4 de la surface n’est en fait qu’un énorme congélateur a -20 degrés !!!
Mais s’il faisais si froid, c'est en tout cas un accueil des plus chaleureux qui nous a été réservé.

P1390549

P1390546

P1390553


Ce qui m’a interpellé est que discrètement il y a en fait, et qu’on ne peut pas apercevoir de l'extérieur, des panneaux solaires qui couvrent quasiment toute la toiture ! Bravo ! Ils revendent l'électricité a EDF, qui en contre partie, leur en revends a un moindre coût.

Certes ils serait plus logique de fournir sois meme sa propre électricité en toute autonomie, mais ça, ce serais trop simple, et les lobby industriels ne sont pas près a lâcher leur clients dans “la nature”. Ce sont ceux là meme qui financent et organisent la cop21.Qu’importe le système, il est important que chacun trouve une solution adaptée a ces besoins a l'intérieure du système.

Ce n’est pas tout, a “Pomona passion froid” de tresse, ils recyclent les films plastiques qui entourent et maintiennent les produits sur les palettes. Si pour un particulier cela ne représente pas grand chose, ce n’est pas le cas pour une telle entreprise.
Ils recyclent les cartons, aussi les palettes cassées ou endommagées, maîtrisent au mieux leur dégagement de cO2. Toutes ces démarches environnementales sont réalisées avec avec des entreprises locales.
Comme quoi, quand on prend le temps de chercher, de se préoccuper d’une logique environnementale, on trouve.

Pourtant de l'extérieur, comme pour les panneaux solaire, on n'imagine pas toutes ces démarches environnementales. Je pense que de nombreuses entreprises, comme des particuliers avons cette démarches et c’est un bon signe pour l'avenir.
C’est un mouvement de fond qui est loin des débats politiques et des manipulations des multinationales environnementales mais néanmoins bien présent et on ne peut que s’en féliciter.