Au mois de juin 2008, j’ai pris mon billet de train pour St Pierre Des Corps. Départ 6h30, direction le chemin de Compostelle ! J’étais fin prêt : poncho, sac allégé, itinéraire en poche et des périples imaginaires plein la tête.
Mais pourquoi aller faire ce chemin ? Une remise en question, un aire de liberté et d'aventure au travers un paysage que je ne connaissais pas : les pyrénéens ? Chercher une autre voie dans ma vie ? Qu’elle autre voie !? Celle que j’avais était deja bien remplie de chose positive, de nouvelle expérience a accomplir dans le quotidien comme professionnel, des joies et des peines a ne plus en savoir que faire ! Des personnes proches qui ne pensaient qu’a mon bien ! Pourquoi allez chercher ailleurs ce qu’on arrive pas a percevoir sous notre nez ! On peu changer son regard en se levant le matin sans aller traverser une montagne et longer les cotes portugaises !

Et le soir en préparant mes affaires, j’ai eu un doute, et je ne suis pas parti. Sans regret, puisque j‘ai eu un doute sur l'utilité de cette aventure. A la place et plus sereinement je suis parti 3 jours en abbaye, a Echourgnac, faire voeux de silence dans un endroit loin du monde, calme où le temps s'arrête.

Alors quand j’ai vu ce livre, je me suis dit que cela serait amusant de faire (quand meme!) cette aventure au travers un autre qui a pris le temps de la partager. Comme je dis souvent, les livres de ma bibliothèque sont les cartes postales de mes voyages.

P1380094


Dans les bouchons de la rocades je me suis décidé a sortir a auchan faire des courses. La grande distri n’est pas vraiment l’endroit ou acheter un livre, et pourtant, et pourquoi pas !? Celui ci était mis en avant. D’abord méfiant, j’ai de suite aimé la tonalité de son écriture et je n’ai pas était déçu.

Loin des sentiers battus, et du politiquement correct, ce livre est a l’opposé du guide vert pour faire compostelle et c’est tant mieux ! Des anecdotes, des points de vues personnels et francs, Jean-Christophe Rufin, raconte son quotidien dans cette aventure. Il raconte cela  avec un franc parlé teinté d’ironie et d’humour. Comme n’importe qui, se demandant, si faut le faire et comment y aller, où manger, où dormir, où se laver ?! Une aventure où a l’impression d'être a ses cotes, sincère et un brin cynique, mais toujours polie !
Ca me donne envie d’en découvrir un peu plus sur cette auteur “ de l'Académie française” qui est partie loin de son institution pour notre plus grand plaisir.

On y trouve aussi et surtout de longue réflexion sur l’aspect chrétien de se périple, avec du recul et du on sens, il préfère parler de spiritualité.
C’est aussi et surtout un voyage personnel et sans complexe, il nous fait part de ces réflexions au grès des rencontres heureuses ou non.

On s'en retourne dans le quotidien comme si de rien n'était. Non ! Après toute aventure, on est marqué par ce que cela nous apporte en bien ou en moins bien, cela enrichie notre perception du monde, meme si on reprend le quotidien dans un rythme effréné ! Au contraire, c’est dans ces moments là qu’il est bon de prendre une demi seconde pour se téléporter dans ces endroits dépaysants, où l’on vécu une aventure personnelle, a tout point de vue.

Bravo et merci.


Voici un kdo pour Noël ! Et contrairement a certaines des mes lectures, cette fois ci, c’est accessible tout public !